Inès CASTILLA

 

Inès CASTILLA est née en 1965.

Autodidacte mais, fille de peintre espagnol, elle vit et travaille, en Bretagne.

Elle peint et sculpte debout. Les pieds ancrés dans le sol, l’artiste modèle la terre, celle qu’elle foule dans de longues promenades seules avec le vent, la pluie, le soleil. Ses céramiques représentent des bâtisses celles que l’on trouve dans ces toiles. Cabanon, simple maison ou grande demeure bourgeoise.. Elles dialoguent avec ses toiles qui sont composées de paysage où la représentation de la terre est omniprésente, qu'elle soit cultivée ou abandonnée. Dans une pratique atypique qui mêle collage de papier ou carton, pigment et acrylique, elle cherche les transparences autant que les empâtements.

 

Expositions

En France et en Espagne, Inès Castilla est exposée régulièrement, depuis le début des années 2000.

Japon : Tokyo 2006/ 2008

Allemagne : Hambourg 2002/2003

"J’ai foulé du pied mes paysages ; lentement j’ai suivi les chemins à travers les collines. J’ai franchi des ruisseaux, caressé la pierre, gratté l’écorce des arbres, humé l’air du temps, embrassé le ciel. J’ai laissé mes empreintes dans la terre.

A grand coups de pinceau, sauvagement, courbée en deux à même le sol, j’ai travaillé mes grands papiers. Je les ai piétinés, déchirés, maltraités. Brossés et caressés. Mon seau à eau s’est renversé. De rage, j’ai frotté, essuyé. Un changement d’humeur m’a fait chercher une autre couleur, une autre lumière. Le papier colle, se froisse. Sèche. Des mains je m’essuie le front. Et me voilà toute barbouillée.

La terre salit doucement à qui veut bien la toucher. J’ai pris un peu d’eau dans le creux de ma main. J’ai frotté mon visage. L’eau était douce et froide. Je me suis assise à l’ombre des pins à même la terre. Au loin quelques abris, cabanes, citadelle d’un autre temps. Je me suis assoupie en pensant à la sueur des hommes, à leurs mains calleuses, noircies par la terre, rongées par le sel. Au loin la mer. Je ne vois personne. Sans doute l’heure de la sieste. J’irai me baigner un peu plus tard."

Inés CASTILLA

Septembre 2017

© 2016 GALERIE FLORENCE B. 16 Rue du Rosaire 85330 Noirmoutier en l'île - Vendée

  • Instagram - Cercle blanc
  • Facebook Clean