top of page

Jean-François LEMAIRE

Jean-François Lemaire Artiste Sculpture Galerie Florence B.

Portrait de Jean-François LEMAIRE

Jean-François Lemaire Artiste Sculpture Galerie Florence B.

Jean-François dans son Atelier

Jean-François Lemaire Artiste Sculpture Galerie Florence B.

Sculpture

Jean-François Lemaire Artiste Sculpture Galerie Florence B.

Sculpture

jean-francois-lemaire-sculpture-galerie-florenceb-noirmoutier.

Sculpture

Jean-François Lemaire associe l’émotion de création à l’histoire de la terre et de l’humanité, la recherche technique et la puissance de la matière naturelle. Comprendre et transmettre la matière et maîtriser les éléments.

Jean-François Lemaire est un artiste français.

 

Formation

  • Baccalauréat scientifique 

  • Formation continue à l’Ecole Nationale des Beaux-Arts de DIJON

  • Travail des résines et moulages élastomères, construction de décors de spectacles​

  • Travail des métaux (soudage, oxycoupage, traitement des surfaces)​

  • Fonte de Bronze à la cire perdue​

  • Pâte de Verre et travail du verre à froid et à chaud

Son parcours l’amène à participer à de nombreuses expositions en France, Belgique, mais aussi en Chine, Norvège, Allemagne, Taïwan.

"Sculpteur, je travaille depuis 32 ans les Arts du Feu (Verre, Bronze, Céramique). Je dirige essentiellement mes recherches sur le Verre et ses différentes textures (opacité, matièrages, aspect magmatique, …). Inclusions diverses nécessitant des recherches approfondies."

"Jean-François Lemaire ne travaille pas le verre par hasard. Si l’alchimie sert à créer de l’inédit, à bousculer la toute-puissance des causes et des effets, alors le verre, paradoxal et exigeant, en est le matériau par excellence. Il est visiblement statique et fondamentalement mouvant (le verre n’est pas un solide), il peut se montrer opaque ou transparent, volcanique ou bien ouvert sur des fragments de mouvements arrêtés, mémoire de matériaux calcinés, transformés, d’atmosphères capturées dans leurs ultimes dilatations et dans leurs danses immatérielles. Cosmos intérieur et extérieur, le verre peut devenir sculpture et texture provoquant l’émotion, appelant au plaisir des sens, forme à la fois permanente et impermanente, par la grâce de ses qualités physiques et de son exceptionnelle relation à la lumière. Comme pour l’alchimiste avec ses métaux, la somme des savoirs et savoir-faire permettant d’apprivoiser ce matériau représente pour l’homme de l’Art l’œuvre de toute une vie.

Soutenant son approche plastique des concepts de lumière, de transformation, d’unification, d’harmonisation, de réparation ou d’apaisement des tensions, le travail de Jean-François Lemaire, depuis des décennies, porte en effet sur les divers états du verre et sur le déploiement de ses capacités expressives. Venu des univers du fer et du bronze, l’artiste s’est consacré à la pâte de cristal et à des travaux utilisant divers degrés de fusion, puis à des œuvres transparentes et polies et de grands formats complexes. Il s’est aussi orienté vers la conduite de cuissons permettant de maîtriser des rendus de « cristallisation » plus ou moins forte ou de différents stades de transparence, d’opacité et de rugosité, à l’intérieur de la même pièce, notamment dans la série « H », en 2007. Dans ses travaux les plus récents, il développe une série d’œuvres sculpturales ou monumentales en verticalité où il utilise précisément son vocabulaire des états opaques, rugueux voire chaotiques de la matière-verre pour des bases de pièces qui se développent ensuite vers le haut, vers une totale transparence et un poli parfait, un chemin vers la lumière, trompant l’œil par son intangibilité.​

En cela et pour cela, l’œuvre de Jean-François Lemaire touche à l’universel." Catherine Divet

bottom of page