Gérard CAMBON 

Né en 1960 à Toulouse, artiste autodidacte, Gérard Cambon commence à créer ses assemblages à 35 ans.

A la recherche d’une « fusion des éléments », il expérimente sans cesse de nouveaux matériaux (métaux, bois, cuir, verre, végétaux, tissus…) et les intègre à ses assemblages.

Ses « locomobiles » qui évoquent  la liberté et l’évasion,  ses bas-reliefs à l’ambiance très théâtrale, ses manèges atmosphériques sont exposés dès 1996 à Paris, puis à New York  à partir de 2000.
Aujourd’hui, son œuvre connaît une véritable reconnaissance en Europe (France, Belgique, Suisse, Luxembourg) et aux Etats-Unis (Chicago, New York, Los Angeles, Seattle).

Trois ouvrages des éditions Grandir sont consacrés à son travail :
Rêves pour plus tard ( 2010), Bura-bura (2014) et « Elixirs » (2015).

Drôles et tendres à la fois, ces catalogues traduisent la vision  toute poétique de l’artiste :

« Mon but est de toucher l’imaginaire des gens.
Je cherche à partir d’un travail d’assemblage à créer des images, des atmosphères.

Et que les gens se les approprient, qu’ils se créent leurs propres histoires, bref qu’ils se fassent leur cinéma à partir d’une émotion, d’une réminiscence, d’un rêve.
Pour cela j’ai besoin de figures humaines mais il faut de la retenue, il ne faut pas tout cadenasser avec un environnement trop précis, des références temporelles, des personnages trop présents. C’est un équilibre difficile à trouver : un univers qui doit être vivant sans verser dans l’anecdote. Pour que cela marche, le livre doit rester à moitié ouvert ».

Article Le Figaro culture  Mai 2019

http://www.lefigaro.fr/arts-expositions/2018/05/23/03015-20180523ARTFIG00247-une-bourde-de-trump-inspire-a-un-artiste-une-collection-de-nambias.php

 

               Article N°011 Auto Heroes - Juillet - Août - Septembre 2018

© 2016 GALERIE FLORENCE B. 16 Rue du Rosaire 85330 Noirmoutier en l'île - Vendée

  • Instagram - Cercle blanc
  • Facebook Clean