top of page

 Etienne  GROS

Etienne Gros Galerie d'art Florence B.

"Contre soi" 100x100cm

Etienne Gros Galerie d'art Florence B.

"Fumée 21c8" 50x32,5cm

Etienne Gros Galerie d'art Florence B.

"Fumée 23bc1" 28x20cm

Etienne Gros Galerie Florence B.

"La vague blanche" 50x61 cm

Etienne Gros Galerie d'art Florence B.

"Fumée 23b3" 30x20cm

Etienne Gros Galerie d'art Florence B. Noirmoutier

"Fumée 23b2" 28x18cm

Etienne Gros Galerie Florence B.

"Coulée jaune" 80x80cm

Etienne Gros Galerie d'art Florence B. Noirmoutier

"Fumée 21b10" 36x26cm

Etienne Gros Galerie d'art Florence B.

"Fumée 21c9" 50x32,5cm

Etienne Gros Galerie Florence B. Noirmoutier

"Fumée 22a13" 28x18cm

Etienne Gros Galerie Florence B. 2022

"22a15" - 28x18cm

Etienne Gros est né en 1962 à Saint Dié des Vosges.

De 1981 à 1986, Etienne Gros étudie dans différentes Ecoles d’Arts.. Beaux-Arts d’Épinal, Beaux-Arts de Versailles. Il est diplômé de l’École des Beaux-Arts de Paris où il fréquente les Ateliers d’Iscan, d’Olivier Debré et de Vélickovic.
Etienne Gros reçoit le Grand Prix Azart en 2006.

 

INTENTION
Resserrer le plan sur l’essentiel pour mieux se rapprocher de l’humain. Entre matérialité et désir d’apesanteur, les corps peints par Etienne Gros semblent nous donner à toucher la substance même de l’être.


Etienne Gros explore le corps dans toutes ses dimensions et matières; fumées échappées de sa collection de lampes à pétroles, sculptures en mousse de polyuréthane.
Les oeuvres d’art d’Etienne sont pleines de sensibilité et sensualité.

 

TECHNIQUE
Avant de les appliquer sur la toile, il peint sur divers papiers. Imprégnés de pigments ou chromatisme subtil et éclatant, tanné par les grattages successifs, ceux-ci deviennent matière vivante où vient s’incarner le langage puissant et volupteux de la courbe et de la ligne.

 

A PROPOS DE SES FUMEES
L’artiste dessine aussi avec de la fumée. Volutes et lignes donnent à voir des corps qui s’élancent, s’enlacent, subtilement épidermiques, légers et forts comme la quête d’une beauté insaisissable.

« Je me rapproche comme avec un zoom, de ce corps fascinant. Je rentre presque en fusion charnelle avec mes papiers pour retrouver cette sensualité de l’humain ».


Imprégnés de pigments au chromatisme subtil et éclatant, tannés par les grattages successifs, ces papiers deviennent matière vivante où vient s’incarner le langage puissant et voluptueux de la courbe et de la ligne. Tout se révèle alors.

Miroir de l'art, n°89, "500 artistes qui nous font rêver"

"C'est une peinture pour fêter la chair mais qui dans le même temps s'applique à une rigoureuse esthétique. Une peinture qui sublime le corps en créant dans l'espace étroit du tableau un moment de sérénité absolue, où la tendresse le dispute à la passion."

bottom of page